Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l'ombre d'un figuier

Les figuiers et moi, c'est toute une histoire. Je nourris une sorte d'obsession pour ces arbres. Ils m'attirent comme des aimants. Quand j'en vois un, c'est plus fort que moi, il me le faut. 

 

Il y a quelques semaines, en parcourant les folders, je suis tombée sur une publicité pour des figuiers et oliviers en vente chez Aldi. Une belle hauteur annoncée de plus d'un mètre quatre-vingt. Ma gentille voisine m'ayant fait part quelques temps auparavant de son souhait d'installer un figuier dans son jardin, je lui en ai évidemment touché un mot. Et quand, arrivée au magasin, elle m'a gentiment demandé s'il m'en fallait un également ...

Je vous l'ai dit, c'est plus fort que moi ... J'en avais déjà trois, mais avec les figuiers, je ne sais pas me contrôler ...

A l'ombre d'un figuier

Une belle hauteur. Un beau feuillage. Sa place était déjà toute trouvée. (Ainsi qu'à l'olivier d'ailleurs. Il semble que je nourrisse une obsession assez similaire pour les oliviers qui se comptent déjà au nombre de quatre sur ma terrasse ...)

Le seul hic : sa silhouette ... Ses branches s'élançaient toutes du même côté, ce qui lui donnait une allure assez étrange et déséquilibrée.

C'est alors que je me suis remémorée mes lectures du temps de mon adolescence sur l'art du bonsai.

Dans mes souvenirs, les branches des bonsais étaient ligaturées avec du fil de cuivre pour leur donner la forme souhaitée.

Pourquoi ne pas reproduire cette technique ?

N'ayant pas de fil de cuivre sous la main, et voulant surtout éviter toute blessure à mon beau figuier, j'ai opté pour un reste de fil électrique que j'ai torsadé autour des deux branches extérieures de l'arbre afin de leur donner la forme souhaitée. 

Je dois dire que le résultat est assez discret et efficace.

A l'ombre d'un figuier
A l'ombre d'un figuier

La ligature des branches a permis d'ouvrir la silhouette du figuier sans dommage pour l'arbre.

Je devrai tenir la croissance des branches à l'oeil afin de desserrer les fils en temps utile.  

 

A l'ombre d'un figuier

Le banc se trouve désormais bien à l'abri sous ce beau figuier qui n'a plus qu'à s'épanouir.

A l'ombre d'un figuier
A l'ombre d'un figuier
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article